blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-rome-fontaine-de-trevi-basilique-saint-pierre-coronavirus-billet-ticket-avant
Italie

Rome pour les petits budgets

Spread the love
 

“Seule Paris est digne de Rome, seule Rome est digne de Paris”. Voici la phrase qui a scellé le jumelage exclusif entre les 2 capitales. En effet, Rome est, à l’image de sa jumelle française, une ville monde en termes d’art, d’architecture, de mode et de gastronomie. Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, toute cette opulence ne rime pas nécessairement avec dépenses démesurées. Nous vous avons donc fait un petit guide pour pouvoir visiter Rome, sans avoir à casser votre tirelire. Le tout en profitant quand même du farniente et d’une piscine. La solution ? Le camping ! Si nous voyageons en voiture + tente de toit, cette option est aussi valable pour les piétons.

Pourquoi choisir le camping pour se loger à Rome ?

Encore une fois, comme à Paris, se loger à Rome pour une semaine coûte une petite fortune. De plus, si vous êtes véhiculés il vous faudra composer avec les ZTL (cliquez si vous ne savez pas de quoi il s’agit) ou les stationnements onéreux. C’est pourquoi, résider dans un camping en banlieue de Rome est une alternative intéressante. Les deux principaux campings, à savoir “Roma camping in town” et “Camping village fabulous” sont reliés au métro et disposent l’un et l’autre d’une piscine. Ils sont donc idéaux pour aller et venir de Rome sans avoir à vous débattre avec la circulation. Enfin, vous apprécierez de pouvoir vous détendre un peu entre chaque journée rythmée par les visites. 

Rome avec un Roma pass 

Rome est une ville très riche en musées, palais et jardins. Parmi toutes ces offres culturelles, deux musées majeurs sont considérés comme incontournables. Il s’agit du Colisée et des Musei Vaticani. Lorsque l’on se renseigne sur Internet, on a rapidement envie de se laisser tenter par le fameux Roma pass. Il s’agit d’une sorte de laisser passer vendu par la ville de Rome qui donne accès à un certain nombre de lieux culturels, dont un des principaux (au choix Colisée ou Musée du Vatican). De plus, il permet de prendre les transports pendant la période choisie. Ils durent 48h ou 72h et coûtent respectivement 32€ et 52€. 

Honnêtement, ce pass est idéal si vous n’avez que 2 ou 3 jours devant vous et que vous comptez faire des visites sans arrêt, du matin au soir. Il est important de noter qu’il faut tout de même réserver un créneau horaire pour visiter l’un des deux musées majeurs. Il vous faudra également ajouter 2 euros lors de la réservation sur Internet. 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-rome-colisee-fontaine-de-trevi-basilique-saint-pierre-coronavirus-billet-ticket-avant
blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-rome-musee-vatican-musei-vaticani-fontaine-de-trevi-basilique-saint-pierre-coronavirus-billet-ticket-avant
blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-rome-pantheon-fontaine-de-trevi-basilique-saint-pierre-coronavirus-billet-ticket-avant

Rome sans Roma pass

En revanche, si vous êtes moins pressés comme nous, vous pouvez aussi prendre votre temps. À ce moment-là, le Roma pass ne vous sera pas utile. Pensez simplement à réserver sur Internet votre visite du Colisée sur le site : www.coopculture.it et celle des Musei Vaticani sur www.museivaticani.va. En septembre 2020, le prix d’une entrée au Colisée était de 18€. Celui des Musei Vaticani de 17€.

Ne prévoyez pas de visiter le Colisée et les Musei Vaticani dans la même journée ou vous risquez de faire une crise de boulimie informationnelle avant la tombée de la nuit. Les Musei Vaticani sont particulièrement splendides et aussi très fournis. De plus, une fois y êtes, mieux vaut coupler avec la basilique Saint Pierre située à quelques encablures. La visite de la basilique est gratuite à l’exception des zones premium que sont la montée de la coupole, la visite de la nécropole à 11 mètres sous terre et “les trésors du Vatican”. 

Une situation exceptionnelle due au coronavirus

Après avoir consulté des dizaines de sites conseillant d’acheter des billets coupe-files. En effet, les forums de voyageurs promettent des heures d’attente au soleil pour ceux qui n’auraient pas préparé leur visite de Rome une semaine avant. Pire, en visionnant des photos de la basilique Saint-Pierre avant la crise Covid-19, nous constatons qu’en temps normal, des milliers de personnes sont au premier plan et qu’on ne peut pas contempler les sols de l’église. Oui des milliers, jusqu’à 60 000 personnes simultanément. 

Nous avons eu beaucoup de chance. En l’absence de touristes non-européens, les lieux étaient quasiment déserts. Un paradis pour les agoraphobes. Nous avions parfois peine à trouver l’entrée des sites. Les supports de communication, audioguides et panneaux informatifs disparaissent également mais c’est une moindre gêne comparée aux 2h de queue habituelles. Nous avons conscience que notre expérience sera peut-être très différente de celle vécue pour une visite ayant lieu en 2022, que ce soit pour la visite de Rome ou celle de la Toscane.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-rome-basilique-saint-pierre-coronavirus-billet-ticket-avant

Les trajets entre Rome et le camping

Pour aller et venir, il vous faudra prendre le bus et le métro. En fonction du camping que vous avez choisi, il vous faudra entre 45 minutes et 1h30 pour chaque trajet. Vous pouvez acheter les tickets pour la modique somme d’1,50€ à la réception du camping ou dans les Edicola et les Tabacchi. Heureusement, si Rome est une capitale, ce n’est pas une ville tentaculaire. Vous pouvez facilement rejoindre les nombreux sites touristiques à pied. Nous avons ainsi pu visiter le Colisée, la fontaine de Trevi, la Piazza Venezia et le Panthéon dans la même journée. 

Le choix du camping

En ce qui nous concerne le logement, nous avons opté pour le camping fabulous village. Simplement car nous avons été rejoints par des amis qui arrivaient et repartaient par l’aéroport de Fiumicino. D’après ce que nous avons lu, le Roma camping in Town est dans la même veine. Ce sont des usines à touristes mais il y a de bonnes infrastructures. Nous y avons campé pour 26 euros la nuit pour 2 (avec une voiture et une tente de toit). Puis, nous avons loué un mobil-home pour 4 à 64 euros la nuit. Nous avons surtout apprécié la piscine. On espère que cet article vous aidera à passer un bon voyage à Rome. Profitez bien de la dolce vita ! 

Pourriez-vous nous consacrer 2 minutes pour nous faire un petit retour ? Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ? Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ? Au plaisir de vous lire 🙂

Léo et Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.