blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-cinque-terre-village-paysage-riomaggiore-crique-italia-italy
Italie

Cinque Terre : la dolce vita en voie d’extinction

Spread the love

Cinque Terre. Il y a-t-il une faute d’orthographe dans ce titre ? Parfois oui, nous faisons des fautes… Mais pas dans ce titre. Cinque Terre est le nom d’un parc régional de Ligurie. Au sud de la Riviera italienne, 5 villages sont installés comme des terrasses sur la mer : Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Ces villages multicolores, édifiés il y a des siècles, sont merveilleux. Vous pourrez y admirer de sublimes falaises, mélanges de roches et de constructions humaines, se jetant dans la Méditerranée. Cependant, méfiez-vous des apparences. Sur les cartes postales, vous ne verrez pas la nuée d’êtres humains qui parcourent pourtant incessamment les ruelles. On vous donne ici quelques conseils pour vous faciliter le séjour. 

Août ou juillet aux Cinque Terre, n’y pensez pas

Nous avons visité les Cinque Terre en septembre 2020, juste après Milan. Aucun touriste provenant d’Amérique ou d’Asie. En pleine crise du coronavirus, à la mi-saison et enfin, un jour où l’accès était limité par les conditions météorologiques. Malgré cela, dès le 2ème village visité nous avons commencé à nous sentir à l’étroit. Il faut reconnaître que les foules, ce n’est pas trop notre truc. Là, nous étions vraiment loin d’être seuls. J’imagine qu’en plein mois d’août, c’est comme prendre le métro à Singapour aux heures de pointe. C’est quand même dommage. Les villages sont vraiment beaux et ils méritent le détour. Les randonnées alentour offrent de nombreux points de vue magiques. En revanche, pour le folklore, ce n’est pas le meilleur endroit.

Le mythe du Laquet

Dans la plupart des guides, ces villages de pêcheurs donnent l’image de petits lieux de vie isolés du monde où les gens auraient continué à vivre simplement. Loin du stress, des ennuis des villes et de la modernité. Si aujourd’hui les maisons sont les mêmes qu’autrefois, le mode de vie des 4000 habitants a largement changé. 3 millions de visiteurs par an, cela dénaturerait n’importe quel décor. 

En effet, la manne financière du tourisme est passée par là ; et nous y avons participé. Désormais, l’ambiance du bourg des villages rappelle davantage Saint Tropez que celle d’un hameau de pêcheurs et de viticulteurs. Fini la dolce vita et les papis qui discutent sur un banc. Ils ont été remplacés par des touristes en chaussures et sac à dos Quechua. 

En soi c’est normal, tous les touristes veulent arpenter les plus beaux coins du globe et nous en faisons partie. Mais notre témoignage se veut authentique et nous ne pouvions décrire Cinque Terre sans nuancer le caractère “traditionnel” des lieux. Nous avons ici l’éternel paradoxe du touriste : être curieux, c’est prendre le risque de participer à la création d’une industrie touristique. 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-cinque-terre-village-paysage-riomaggiore-maisons
blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-cinque-terre-village-paysage-riomaggiore-crique-peche

Se rendre aux Cinque Terre

Pour venir, mieux vaut ne pas tenter l’expérience en voiture. D’une part, elles sont interdites d’accès dans les rues centrales. Des ZTL existent aussi aux alentours. D’autre part, les parkings aux sorties des villages sont tous pris d’assaut. Prenez plutôt le train depuis une des gares jouxtant le parc national : Levanto, si vous venez du nord et la Spezia si vous arrivez du sud.

Se déplacer entre les villages

Dans ces gares, vous devriez pouvoir vous procurer le “Cinque terre pass”. Il s’agit d’une carte qui vous permet de circuler en train, toute la journée, entre les différents villages. En septembre 2020, elle coûtait 16 euros. Dans notre cas, nous résidions dans un super camping (Valdeiva) à Deiva Marina, sur la côte entre Levanto et Sestri Levante. A ce propos, le mot “Riviera” correspond parfaitement au cadre de la plage de Deiva Marina. Nous en avons eu pour une trentaine de minutes pour rejoindre le village de Riomaggiore en train. 

À noter que lors de notre visite, l’accès au parc national était “restreint” car il y avait eu de la pluie la veille… Les “Cinque Terre pass” n’étaient donc pas disponibles à la vente. Nous avons dû acheter à chaque fois des billets uniques et nous en avons eu pour 16 euros bien que nous n’ayons visité que 2 villages (Riomaggiore et Manarola). Cependant, nous y avons passé une journée complète (de 10h à 17h30) et nous n’avons pas souhaité “à tout prix” voir les 3 villages restants. Si vous tombez sous le charme et que vous ne voulez pas en rater une miette, il vous faudra donc plutôt 2 journées pour vous promener dans chaque village. 

Riomaggiore et Manarola sont reliés par un chemin de randonnée appelé “Via dell Amore”. Il était inaccessible lors de notre venue mais il est réputé comme étant le plus enchanteur du parc national. Donc si vous avez plus de chance que nous, profitez-en pour y aller et envoyez-nous des photos ! 

Une petite découverte gastronomique 

À Riomaggiore, nous avons dégusté une spécialité locale. Dans plusieurs des 5 villages, vous pourrez retrouver des minis restaurants où l’on prépare des fruits de mer frits. Ils sont servis dans un cornet en carton que vous pouvez emporter pour aller les déguster devant un beau paysage. Nous avons par exemple fait notre pause déjeuner sur les rochers du petit port de Riomaggiore après avoir acheté nos cornets à “Tutti Fritti“. 

L’endroit est superbe et le poulpe ainsi que les calamars, moules ou crevettes étaient croquants à souhait. Allez-y les yeux fermés. 

Anecdote

Ne vous y méprenez pas. Une croyance populaire veut que les couleurs des maisons aient pour origine les maisons des pêcheurs. En vérité, elles n’ont été peintes aux couleurs vives qu’à la fin des années 1970.

Nous vous souhaitons une bonne visite !

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-visiter-italie-cinque-terre-village-food-cornet-frit

Pourriez-vous nous consacrer 2 minutes pour nous faire un petit retour ? Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ? Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ? Au plaisir de vous lire 🙂

Léo et Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.