Comment faire son sac pour éviter le mal de dos ?

Spread the love

Que vous partiez en vadrouille, en randonnée, en road trip, en city trip ou même en tour du monde… Votre sac à dos pourra s’avérer être votre meilleur ami, ou au contraire votre pire ennemi ! Sachez que les mauvaises habitudes peuvent engendrer des problèmes de dos irréversibles comme la scoliose ou la cyphose !

Fini le Eastpak de collégien jusque sous les fesses, ou le sac en bandoulière qui scie l’épaule !

« Le voyage est un retour vers l’essentiel » (proverbe tibétain)

Si remplir un sac peut à priori paraître simple, optimiser l’espace n’est pas toujours facile. Vous trouverez ici des conseils pour ne plus vous sentir « tiré vers l’arrière ». Il existe des astuces pour éviter les douleurs au niveau du dos, du cou ou même des hanches.

Premier secret : penser au confort dès le choix du sac à dos

Un conseil : votre sac à dos ne doit pas vous obliger à vous pencher vers l’avant une fois porté. Vous risquerez des douleurs au niveau du cou et des épaules. Pour ce faire votre sac restera le plus près possible de votre dos et devra « faire contact ».

Si vous êtes une femme, n’hésitez pas à opter pour les sacs à dos spécialement conçus pour vous. Non seulement vous pourrez fermer la sangle pectorale sans être gênée par votre poitrine, mais les ceintures seront aussi plus adaptées à vos hanches.

Le matériau dépendra à la fois de votre utilisation (la robustesse souhaitée), mais aussi de son poids. En bref, choisissez un sac léger.

Le format de votre sac dépend de vous ! Votre morphologie et particulièrement la taille de votre dos comptent puisque le sac doit être un peu plus petit que votre colonne vertébrale.

Classer ses affaires dans le sac à dos en fonction de leur poids et de leur volume

Vous allez pouvoir compartimenter vos effets personnels par type : documents, vêtements, sous-vêtements, technologie, pharmacie, chaussures, sac de couchage, eau, aliments, vêtements chauds et éventuellement tente.

Chaque catégorie d’affaires est réunie dans un plus petit sac imperméable ou non en fonction de sa résistance.

Prenez en compte ici le poids et le volume des articles. Les chaussures et le sac de couchage sont des articles volumineux mais relativement légers. Au contraire, votre tente, votre bouteille d’eau et votre nourriture sont lourds et compacts. Les objets fragiles comme les lunettes seront gardés à part.

Répartir le poids en 5 zones au sein du sac à dos

Attention ! Le balancement de gauche à droite d’un sac vous fatiguera inutilement. Vos tendons et articulations lutteront pour vous remettre en équilibre, cela peut être évité ! C’est pourquoi vous répartirez le poids de façon quasi symétrique.

schema sac a dos blog voyage

 

 

  1. Au fond de votre sac : vous pourrez mettre vos chaussures ou votre sac de couchage.
  2. Au milieu : placez les objets les plus lourds que vous emporterez comme votre tente, votre bouteille d’eau ou vos guides touristiques.
  3. Devant de votre sac : les objets de poids moyen voire légers comme votre trousse de toilette, votre pharmacie, votre polaire ou vos vêtements mous pourront entourer des objets comme votre appareil photo. NB : les vêtements prennent moins de place en étant roulés comme un wrap que pliés !
  4. Au-dessus du sac : vous vous en doutez des objets légers seront parfaits pour le haut du sac, mais aussi vos papiers importants. Ainsi, ils ne seront pas abîmés mais relativement accessibles.
  5. Dans la poche supérieure : vous pourrez y déposer vos objets les plus fragiles.

 

Se servir des poches extérieures du sac à dos

Les compartiments de votre bagage ne sont pas conçus pour rien :).

Tous les espaces doivent être comblés pour être optimisés, par des paires de chaussettes ou des sous-vêtements par exemple.

Les poches latérales de votre sac pourront contenir le matériel que vous utiliserez dans la journée. Ces poches ont l’avantage d’être les plus accessibles mais aussi les plus accessibles aux envieux, évitez donc d’y insérer des objets de grande valeur.

Mais ce n’est pas tout, une fois que votre sac est chargé correctement, vous pouvez encore améliorer la répartition de son poids une fois sur votre dos !

Régler son sac à dos grâce aux multiples sangles

L’ajustement du sac à dos peut à lui seul changer votre démarche. Si vous marchez avec le dos droit, vous ne risquez pas de modifier votre démarche et donc diminuer les éventuelles douleurs au niveau des genoux.

En effet, vous devez desserrer toutes les sangles avant de le mettre sur votre dos. Ensuite, fixez la ceinture ventrale sur vos hanches. C’est là que votre centre de gravité se trouve et c’est votre bassin qui doit supporter 80% de la charge totale du sac. Serrez maintenant les brettelles ainsi que les sangles au niveau de vos côtes.

Les sangles de rappel de charge sont celles situées entre la bretelle et le haut du sac. Un conseil : serrez les et ajuster les jusqu’à ce que le contenu du sac soit le plus fixe possible. Enfin, la sangle pectorale évite aux bretelles de glisser le long de vos épaules.

Se débarrasser du superflu

Même en respectant tous ces principes, le mieux reste encore d’alléger votre sac au maximum. Si un objet ne vous sert qu’une fois pendant votre séjour c’est qu’il n’était pas essentiel. Enfin, sachez que le poids total du sac ne devrait pas dépasser 20% de votre poids soit 11 kilos si vous pesez 55 kilos. Si vous souhaitez vérifier pendant votre voyage, il existe aujourd’hui des balances portables très simples et très peu chères (moins de 5 euros) comme celle ci.

Nous serions enchantés que vous preniez 2 minutes pour nous faire un petit retour :

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ?
  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ?

Au plaisir de vous lire 🙂

Léo & Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge