varsovie guide s'adapter

Comment s’adapter à Varsovie : guide complet

Spread the love

Ayant habité 5 mois à Varsovie je vous ai concocté un guide de la ville. Il vous permettra de préparer au mieux votre voyage ou votre installation pour le long terme. Comment trouver un appartement ? Où sortir pour vivre comme un polonais ? Que visiter ? Cet article vous livre les secrets de la capitale Polonaise et la meilleure manière d’en profiter.

 

L’arrivée à Varsovie

 

varsovie centrum palac ultury

Pendant l’année 2015, je me suis retrouvé à devoir partir 5 mois en Pologne, à Varsovie.
Je dois dire que j’étais assez peu emballé à l’idée de cette destination un peu froide pour y passer l’été.
Mais bon c’était le deal de mon école, il fallait faire un stage à l’étranger et c’est ce que j’avais trouvé de plus attirant.

 

Bref, arrivée à l’aéroport (Modlin airport) j’ai vite compris qu’il faudrait être solide et que ça ne serait pas de tout repos.
Plein mois d’avril : il fait 5°, un ciel gris et j’ai une valise de 30 kilos (5 mois à bosser dans une cave à vin il fallait de quoi être présentable).
Après avoir pris un bus + un train (45 mins environs), j’arrive à Centrum (point central de Varsovie comme son nom l’indique). Bim ! En sortant de la gare on prend une bonne claque dans la figure.
Des grandes tours dont une géante en pierre tout droit sortie d’un film d’épouvante (Palais de la culture et des sciences hérité de l’URSS). On observe les gens, les magasins et on se rend compte que ça ne ressemble à rien de ce que l’on a pu voir auparavant.

J’avais réservé une semaine dans une auberge de jeunesse, voir bons plans en bas de page, au centre de la ville en me disant que je trouverais rapidement une coloc.
Après quelques jours à vagabonder dans la ville et à faire quelques soirées avec les personnes rencontrées à l’auberge, j’ai commencé mon stage.
Je bossais aux Secrets du Vin à Varsovie, une cave à vin montée par Marc, un jeune sommelier français fiancé (aujourd’hui marié) à Marta une « Varsovienne » qui avait conquis son cœur.
Nous devenons rapidement copains comme cochons et c’est par leur biais que je vais rencontrer beaucoup de monde.

 

Trouver un logement

 

s'adapter nouveaux arrivants varsovie pologne

Après 2 semaines dans une chambre d’une maison miteuse d’un quartier étrange (c’est ce que j’avais trouvé de mieux juste après l’hostel). Je trouve enfin une coloc digne de ce nom grâce à des connaissances de Marta, le bouche à oreille étant très efficace en Pologne. Je vais donc habiter avec Wojtek, un Polonais qui parle 5 langues, et Gabriel, un Brésilien d’origine polonaise qui donne des cours de portugais.L’appartement est à Mokotow (un quartier réputé bobo et étudiant qui ressemble plutôt à une avenue avec des immeubles bien fatigués).

Le gros bonus c’est qu’il y a le métro juste à côté, que le loyer est à 175 euros/mois/personne et que mes nouveaux compères sont des mecs hyper ouverts et intéressants.
Ces colocs qui se connaissent de longue date vont me faire rentrer dans leur cercle d’amis et me montreront leur Varsovie.

 

Vivre à Varsovie

 

nowy swiat à varsovie

Vous l’aurez compris, Varsovie n’est pas une ville que l’on apprécie forcément à la minute où on y pose le pied. Ce n’est pas une ville facile comme peut l’être Barcelone qui séduit au premier coup d’œil. C’est une ville plus réservée et froide au premier abord. Mais quand on gratte un peu on se surprend facilement à y vivre heureux.

 

Le budget pour vivre à Varsovie

 

lendemain de cuite varsovie

Pour commencer, il faut reconnaître qu’il est appréciable lorsqu’on a un petit budget de pouvoir ne plus regarder à la dépense. En effet, pour vous donner une idée un restaurant semi gastronomique coûte entre 15 et 20 euros le menu, une pinte de bière entre 1 et 2 euros et une course de Uber est 4 ou 5 fois moins cher qu’en France.
Une fois assimilé le fait qu’un euros vaut 4 zloty il y a un petit effet « folie des grandeurs ». Pour ma part cela m’est passé après une soirée trop arrosée où je me suis réveillé le lendemain matin, dans un bus à l’autre bout de la ville et délesté de 50 euros. Et oui, pensez à bien garder à l’esprit la traitrise des shots de la vodka locale.

 

La culture en Pologne

 

varsovie vieille ville sirène

Mis à part la vie de pacha, la Pologne a également beaucoup a apporter au niveau culturel. Entre les vestiges du ghetto juif à Cracovie et l’ancienne ville de Varsovie. Le pays a certes une histoire triste mais tout de même pleine de contes incroyables (cf légende de la sirène plus bas). Les musées ne sont pas non plus en reste avec le superbe musée de l’insurrection ou encore celui des sciences.

Exemple d’une histoire typiquement polonaise, celle de la sirène de Varsovie. L’emblème de la ville que l’on retrouve sculpté sur la place centrale de la vieille ville :

« Un jour, une belle sirène remonta la Vistule depuis la mer, elle se reposa sur la rive de Varsovie et décida d’y rester.
Elle batifolait dans l’eau et libérait les poissons pris dans les filets des pêcheurs. Alors ces derniers voulurent se venger. Mais la sirène chanta et les pêcheurs l’aimèrent tellement qu’ils cessèrent de pêcher. C’est alors qu’un vil riche l’attrapa et l’emprisonna. Mais les pêcheurs réussirent à la libérer. Reconnaissante, la sirène promit aux Varsoviens de venir à leur secours quand ils en auraient besoin. Depuis ce temps, armée, elle est toujours prête à défendre la ville. »

Extrait de la superbe BD, Pilules Polonaises, de Fanny Vaucher.

 

Les particularités qui font le caractère de Varsovie

 

  • Bien qu’il y fasse froid 9 mois par an, les polonais raffolent de glaces. Il existe des vendeurs de glace à tous les coins de rue.

  • La cuisine à la betterave et aux groseilles (à ne pas sous estimer : beaucoup de très bons restaurants).

  • Les amoncellements de petits bars à petits prix dans les travées des abords de Nowy Swiat, la rue principale.

  • L’absence de volet malgré le froid…

  • Les stands de choses improbables à tous les coins de rue.

  • Les supermarchés sans ni viande rouge ni beurre et avec beaucoup de produits étonnants pour les français.

  • Les gens soûls dans les transports qui dorment dans des positions dignes des plus grands acrobates.

  • La vieille ville reconstruite suite à la guerre en se basant sur des photos. C’est jolie mais ça un petit côté « Disneyland » de part l’aspect fake des constructions.

  • Les épiceries 24/24 à tous les coins de rue et les kiosques qui vendent des cigarettes à 3,50 euros le paquet.

  • La langue imprononçable, avant 1 mois de pratique, et très difficile à retenir.

  • varsovie warsaw centrum

    Les pubs géantes qui recouvrent des immeubles et qui interrogent sur la vie que mènent les habitant des bâtiments concernés.

  • Les églises toujours pleines à craquer et les gens très âgés priant à genoux sur le sol en pierre.

  • Le nationalisme exacerbé des polonais. Pour avoir passer quelques soirées avec des immigrés Africains. Je dois bien reconnaître un certain racisme d’une part de la population.

  • Le côté arty de la ville avec ses lieux de vies nocturnes cachés et ses squats réaménagés.

  • L’impression que les Polonais ont très souvent le même nom (noms du calendrier obligatoires jusqu’en 1986).

  • Le lektor : en Pologne, les films étrangers sont doublés par une voix sans intonation qui est celle de la même personne pour tous les films.

  • Les bars mleczny = bars à lait. Subventionnées par le gouvernement. ceux sont des petits restaurants qui permettent aux moins aisés de manger pour un bon prix.

 

En définitive

 

Pour Conclure, Varsovie est une ville à voir. Pour tous ceux qui souhaiteraient faire un séjour économique. En amoureux (pour la gastronomie et la culture), ou entre amis (pour la fête).
Pour ceux qui se posent la question d’un séjour de plus longue durée et qui ont une bonne raison d’y aller. Que ce soit par « immigration d’amour » comme c’est souvent le cas en Pologne ou pour y travailler. N’hésitez plus et foncez ! (sous réserve de ne pas être trop frileux)
Pour reprendre un film connu (j’ai un peu honte de la source donc je ne la cite pas) :
« En Pologne tu pleures 2 fois : la première en arrivant et la seconde quand tu repars ».

 

Quelques bons plans utiles pour votre voyage ou votre installation à Varsovie :

 

Astuce polonaise pour survivre à la vodka :

Boire un verre d’eau entre chaque shot et croquer dans un cornichon. Il contient les sels minéraux que l’alcool détruit.

Bon plan auberge de jeunesse :

Oki Doki City Hostel.

Pas cher, assez confortable, idéalement placé et avec très bonne ambiance. C’est un excellent endroit pour un court séjour ou pour un point de chute en arrivant à Varsovie.

Bon plan pour sortir dans les bars pour pas cher :

Le Pijalnia wodki i piwa

: bar très abordable et où vous pouvez dégustez des shots de vodka avec tous types de sirops.

La zone de Pawilony

: enchevêtrement de bars à petits prix pour prendre l’apéro à l’abri de la pluie.

Bon plan pour chercher un appartement :

Pour ceux qui comptent s’installer quelques temps à Varsovie prochainement. Je vous mets le lien de l’agence et le nom de l’agent immobilier avec laquelle je communiquais en anglais sur facebook.

Ewa Bieńkowska.

Sinon, cherchez via « Accomodation in Warsaw » sur Facebook.

Bon plan pour jouer à la pétanque à la pétanque à Varsovie :

Les Secrets du Vin.
Ul. Walecznych 68A, Saska Kepa, Warszawa.

Si vous venez d’arriver à Varsovie et que souhaitez rencontrer des expatriés : « La French zone à Warsaw sur Facebook« .

Si vous venez d’arriver à Varsovie et que souhaitez rencontrer des étudiants et être informé des soirées (très fréqrsaw ».

 

Nous serions enchantés que vous preniez 2 minutes pour nous faire un petit retour :

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ?
  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ?

Au plaisir de vous lire 🙂

Léo & Julie

Guide et annuaire Guide Touristique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge