blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-buddha-home

Pourquoi prendre le temps de visiter Bangkok

Spread the love

Bangkok est souvent vu comme une ville de passage. Ses gigantesques proportions et ses fameux bouchons effraient. On la délaisse facilement pour aller se dorer la pilule sur une île. Pourtant, cette majestueuse cité a 1000 choses à vous offrir.

Du palais royal à Chinatown, nous avons profité d’une semaine à Bangkok. Entre visiter la maison d’un agent de la C.I.A et se faire tailler un costard sur mesure, il vous faudra être sélectif si vous avez moins de temps à y consacrer. On vous dégrossit le boulot et on vous livre ici nos bons plans sur la scintillante capitale thaïlandaise.

Principal hub de l’Asie du Sud Est, vous aurez sûrement l’occasion de passer par Bangkok si vous voyagez dans la région. Entre les 2 aéroports et les différentes gares routières, pas facile de s’y retrouver. On vous en dit un peu plus.

 

Depuis l’aéroport vers le centre de Bangkok

 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-deux-amour

L’aéroport de Suvarnabhumi est le plus gros et le plus moderne de Bangkok. L’équivalent de Charles De Gaulle en France. Si vous arrivez depuis l’Europe, c’est ici que vous risquez d’atterrir. Pour aller et revenir depuis le quartier principal de Ko Rattanakosin, vous pouvez opter pour la ligne de bus S1 express. Le trajet coûte 1,50 euros.

Sinon vous pouvez aussi prendre le taxi. Pour prendre un taxi depuis l’aéroport, allez dehors au rez-de-chaussée, faites la queue là où il y a plein de gens. Prenez un ticket dans la machine et ne le perdez surtout pas. En effet, il y a l’identité de votre chauffeur dessus, cela lui passe l’envie de faire gonfler la note. Cela devrait vous coûter une dizaine d’euros. Khao San road étant l’artère touristique principale, on s’est basé dessus pour prévoir les trajets. La rue étant bondée, l’arrêt de bus se trouve juste à côté, sur le boulevard répondant au doux nom de Ratchadamnoem Klang Road.

 

Que visiter et en combien de jour ?

 

À Bangkok, il y en a largement pour tous les goûts. Si vous comptez y visiter un minimum de lieux d’intérêt, n’hésitez pas à prévoir de rester au moins 4 jours. En dessous de cette durée, vous passeriez plus de temps à apprivoiser votre logement et les transports qu’à profiter de la cité. Pour que vous puissiez vous faire une idée de ce que Bangkok à offrir, en voici les grandes lignes.

 

Les visites culturelles à Bangkok

 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-wat-phra-kaew

Le temple du bouddha d’émeraude, le Wat Phra Kaew

Lieu de pèlerinage des bouddhistes, c’est le cœur religieux et touristique de Bangkok. On y retrouve l’histoire de la ville et ses évolutions artistiques et architecturales depuis qu’elle est devenue la capitale en 1782.

En clair, c’est l’équivalent du Louvre pour Paris. L’ensemble est magnifique et très intéressant mais c’est une fourmilière de touristes. Essayez donc de vous y rendre à l’ouverture à 8 heures pour éviter la foule. Si vous êtes du genre à vous passionner pour les détails d’une fresque, comptez 5 heures de visite minimum. Et oui, c’est gigantesque et rempli de belles œuvres inconnues !

Pensez à mettre un pantalon avant d’y aller sinon vous devrez en acheter un à l’entrée (messieurs y compris). J’en ai fait les frais et je reconnais que c’est chiant de dépenser 5 euros pour sarwel pourri en taille XXL qu’on préférera mettre à la poubelle plutôt que d’alourdir son sac à dos. Il est possible de prendre un audioguide pour une dizaine d’euros (si je me souviens bien). On ne l’a pas fait et j’ai un peu regretté quand j’ai voulu interpréter les œuvres qui tapissent les monuments.

 

Le Wat Pho

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-wat-phoUn peu moins coûteux en énergie que le temple du bouddha d’émeraude, le Wat Pho se trouve à quelques encablures au Sud de celui-ci. Il a la réputation d’être la première université de Thaïlande. En effet, les inscriptions qu’on y retrouve regroupent (pour qui sait les lire) autant d’informations sur l’histoire de bouddha que sur les savoirs de l’époque. L’endroit a le bon goût d’être splendide et pas trop long à visiter.

C’est ouvert jusque 18 heures et le meilleur moment pour le visiter est en fin de journée. En effet, vous éviterez ainsi les hordes de photographes chinois et profiterez des superbes dorures qui contrastent magnifiquement avec la tombée de la nuit (et oui en Thaïlande il fait nuit tôt).  Dans l’ensemble religieux vous retrouverez de belles tours très colorées qui donneraient des envies de restauration à nos clochers. Il y a aussi un immense bouddha couché (43 m de long) que je vous met au défi de réussir à prendre intégralement en une seule photo.

 

Le Wat Mahathat

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-wat-mahathat

C’est notre temple coup de cœur. Il y a moins de touristes et il y règne un calme et une ferveur apaisante. On y observe d’impressionnantes rangées de bouddha et on y croise beaucoup de nonnes bouddhistes. D’ailleurs, à notre grand étonnement, elles ont insisté pour nous offrir petit repas lors de notre visite. Il y a ici encore beaucoup d’activités religieuses et d’apprentis méditants.

 

 

 blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-wat-arun

Le Wat Arun

De l’autre côté de la rive par rapport au centre, ce temple à surtout un intérêt esthétique. On ne peut pas réellement le visiter car c’est en fait plus une stèle qu’un bâtiment fermé. Il est impressionnant de par sa taille et les détails de ses motifs. L’endroit est illuminé la nuit et l’image qui en résulte se retrouve fréquemment sur les cartes postales de Bangkok. Pour vous y rendre depuis Khao San, allez jusqu’au Phra Arthit à pied puis prenez un bateau pour traverser le fleuve. Le prix d’un ticket est de 1,25 euros avec la compagnie principale et beaucoup moins avec les autres. Le bateau est d’ailleurs une bonne option pour se déplacer rapidement à Bangkok (pour aller et venir de Chinatown notamment).

 

Le bouddha d’or

 blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-bouddha-d-orSitué à Chinatown, le temple du bouddha d’or est une représentation en réel or massif. En général les autres sont en stuc (un genre de plastique). Le lieu n’est pas hyper impressionnant mais il se trouve à Chinatown. Vous y rendre serait donc l’occasion de vous balader dans ces rues bouillonnantes de vie et de lumière. Il y a également d’innombrables stands de street food tantôt appétissant tantôt rebutant, à vous de faire le tri 🙂 une technique consiste à aller là où l’afflux est important. En effet, la rotation assure le maintien au chaud des produits cuits et une certaine qualité culinaire.

 

La maison de Jim Thompson

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-maison-jim-thompsonHeureusement, il n’y a pas que des temples à Bangkok. Après 3 ou 4 visites, ça fait toujours plaisir de voir un peu autre chose. Grâce à la maison de Jim Thompson, vous éviterez l’overdose et vous pourrez vous ouvrir à d’autres choses.

C’est l’ancienne résidence d’un agent défunt de la CIA en mission à Bangkok. Après la fin de la 2ème guerre mondiale qui expliquait la présence de cet américain en Thaïlande, Jim Thompson décida malgré la fin de sa mission de s’installer à Bangkok. En effet, il s’était passionné pour l’art local et notamment pour le travail de la soie. Sa maison est un bijou d’architecture et de collection d’art. C’était un homme de goût et la visite de sa maison vous donnera envie de tout refaire dans votre intérieur, si vous en avez toujours un bien sûr 🙂 Le petit plus de l’endroit c’est que les visites sont guidées et surtout, elles sont en français !

 

Le shopping à Bangkok

 

Si le shopping n’est pas forcément notre spécialité, il faut reconnaître qu’il serait dommage de parler de Bangkok sans l’évoquer. Le choix est tellement large et les prix si bas qu’il serait probablement rentable de faire un aller retour depuis la France uniquement pour faire les cadeaux de Noël !

Pour les touristes que nous sommes, il y a 2 principaux endroits pour faire des emplettes à Bangkok : Khao San Road et les centres commerciaux.

 

Khao San Road

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-khao-san-roadKhao San Road est une version thaïlandaise des Ramblas de Barcelone. C’est une artère piétonne bordée de bars et de restaurants. Les rues et ruelles adjacentes sont dans la même veine et constituent ensemble le centre touristique de Bangkok. Khao San est en constante ébullition et c’est aussi un haut lieu de fête. On y a d’ailleurs passé un superbe nouvel an 🙂 des vendeurs ambulants proposent mille et une bizarreries allant des brochettes de scorpions jusqu’aux écouteurs derniers cris.

Vous pourrez y trouver tous les vêtements qui peuvent vous être utiles sous un soleil de 35 degrés. C’est un petit peu le nouveau Marrakech, mais en moins cher. Par exemple, les caleçons type Calvin Klein sont à 2 euros quand le tee shirt de “marque” est aux alentours de 5 euros. Bien sûr, tous ces prix sont largement négociables. C’est aussi un bon endroit pour faire des achats comme remplacer votre sac à dos dont la bretelle est à 2 doigts de la rupture.

Dans les boutiques en dur, vous pourrez vous faire faire à peu près n’importe quel vêtement sur mesure pour un prix dérisoire. La spécialité locale restant quand même le costard, ce qui risque de vous être peu utile au cours de votre voyage. Le prix moyen d’un costume sur mesure ? Entre 50 et 100€.

 

Les centres commerciaux

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-centre-commercialSi les produits énoncés dans le paragraphe précédent, vous devriez vous rendre dans l’un des centres commerciaux de Bangkok. Il y en a pléthore et ils sont plus immenses les uns que les autres. Vous pourrez y retrouver encore plus d’objets en tout genre et pour un prix plus intéressant.

Pour notre part, nous nous sommes rendus au MBK qui a l’avantage d’être à 2 pas de la maison de Jim Thompson. C’est un centre commercial titanesque, le temple de la consommation par excellence. C’est clairement pas notre truc à la base, mais là il faut reconnaître que c’est impressionnant. Il y a des tas de restaurants, de cinémas, de salles d’arcades et de boutiques répartis sur 7 étages. Le petit plus, c’est l’étage avec tous les gadgets électroniques où vous pourrez vous faire faire réparer vos outils et où on trouve de superbes inventions du quotidien comme l’I-ring (j’avoue j’ai kiffé).

 

Les plaisirs gastronomiques de Bangkok

 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-food

C’est à Bangkok que vous prendrez véritablement la mesure de ce que la cuisine thaïlandaise a à offrir. Le guide Michelin a même publié un guide sur Bangkok, une reconnaissance difficile à obtenir. Cependant, je vous déconseille clairement de vous installer dans un restaurant à Khao

San et d’espérer un bon service et de la bonne cuisine. En effet, autant attendre d’un serveur français qu’il vous fasse un sourire place de l’étoile à Paris.

Pour trouver de bonnes adresses, cherchez un peu plus loin, au Nord de Khao San et n’oubliez pas que TripAdvisor est votre ami. Et surtout ! Pensez à vous y prendre tôt ! Les Thaïlandais sont des couche tôt, après 20 heures ça devient compliqué de trouver une cuisine encore ouverte.

 

Infos utiles et bons plans à Bangkok

 

Voici quelques adresses de restaurants qu’on a apprécié :

  • Born to be free cafe. A 5 minutes de marche au nord de Khao San, essayez le chicken cashew nuts, au top.

  • Cozy house. Si vous êtes en Thaïlande depuis longtemps et que vous voulez avoir le choix avec de prendre des plats occidentaux bien réalisés.

  • Suzie Wong. Bar à sandwich, plutôt pour prendre l’apéritif en plein Khao San que pour l’expérience culinaire.

 

Bons plans logement à Bangkok

Nous avons séjourné dans 2 hôtels diamétralement opposés :

Penpark place : établissement pour les petits budgets (16 euros la nuit, pas pour Bangkok). Les toilettes sont sur le palier mais sont très correctes. Le top c’est le petit-déjeuner English breakfast qui est bon et abordable (2,5€). Il y a aussi une salle de machines à laver et un séchoir qui évitent d’avoir à payer un service de laundry ou de galérer avec son évier.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-rooftopRikka Inn : là on est plutôt sur du haut de gamme (35 euros la nuit). N’y allez pas pour les chambres qui sont pas terribles. Par contre, le super avantage c’est qu’il y a une piscine sur le rooftop. L’hôtel est en plein Khao San Road. Si vous voulez éviter d’avoir à y payer une chambre mais profiter quand même de la piscine et de la skyline de Bangkok, allez-y l’air assuré et juste avant le bureau de la réception appuyer sur le bouton qui commande l’ascenseur. Croyez moi, si vous venez habillé normalement et sans serviette de bain sur l’épaule, personne ne vous demandera quoi que ce soit. Vous pourrez alors profiter de la vue, du bar et de la piscine 🙂

 

Pour repartir de Bangkok

 

Pour vous rendre au Sud : Southern bus station

Cette gare plutôt bien organisée est pleine de compagnies de minivan. Celles-ci vous amèneront à peu près n’importe où vous voulez dans le sud de la Thaïlande. Les prix sont souvent très intéressants. C’est ce que nous avons fait pour nous rendre à Hua Hin. Pour aller et venir de Khao San Road, prenez le bus numéro 511 au niveau du boulevard qui mène au monument de la démocratie. Comptez une heure.

 

Pour vous rendre au nord et à l’Est : Mo Chit bus station

Ici c’est un peu plus compliqué pour se repérer entre les quais d’autocars. C’est la qu’on a atterri après notre escapade dans la jungle thaïlandaise. N’hésitez pas à demander votre chemin “minivan station please!”, faites votre plus beau sourire et on vous aidera. Ici les minivans pourront également vous transportez à peu près où vous voulez du Nord à l’Est. Pour aller et venir de Khao San Road, montez dans le bus numéro 3.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-bangkok-regard

Nous serions enchantés que vous preniez 2 minutes pour nous faire un petit retour :

  • Si nous devions réécrire cet article… Que devrions-nous améliorer ?
  • Si nous devions réécrire cet article… Que devrions-nous absolument conserver ?

Au plaisir de vous lire 🙂

Léo & Julie

Comments (3)

  1. Merci pour toutes ces infos ! c’est super d’avoir le ressenti récent de baroudeurs 😉

    Je me posais simplement une question, vous ne parlez pas de la ligne de métro qui relie l’aéroport au centre ville jusque Phaya thai, l’avez vous prise ? si oui combien de temps dure le trajet ? j’ai vu des sources qui parlaient de 15min d’autres de 30min?
    J’ai entendu dire que le trafic de Bangkok était très dense et qu’on pouvait facilement se retrouver bloquer dans les embouteillages, de ce fait, je me demande s’il ne serait pas plus judicieux d’emprunter ce métro.

    merci d’avance

    1. Salut Morgane, merci pour ton message qui nous va droit au coeur 🙂

      On ne parle pas des lignes de métro car nous ne les avons pas prises. En effet, les lignes de métro ne relient pas le centre ancien de Bangkok où se trouvent la majorité des lieux d’intérêts pour les visiteurs 🙂
      Le métro est un moyen de transport qui peut-être intéressant pour visiter le « nouveau Bangkok ». Un peu l’équivalent de la défense à Nanterre mais en version XXL.
      Pour ce qui est de la circulation on a trouvé que la réputation de Bangkok était abusée. Franchement on a peut-être eu de la chance mais ça ne nous a clairement pas gêné.

      En espérant que ça te sera utile 🙂

      Bon voyage,

      Léo & Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge