blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-sri-lanka-polhena-beach-tortue-turtle-home-mirissa-baleines

Nager avec des tortues marines et observer des baleines bleues au Sri Lanka

Spread the love

Vous êtes un amoureux de la nature ? Vous appréciez particulièrement les animaux marins comme les baleines bleues ou les tortues ? Voici la destination idéale pour vos prochaines vacances : le sud du Sri Lanka.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-sri-lanka-mirissa-port

Principale ville du Sud du Sri Lanka, Matara est une métropole dont l’intérêt principal est d’être facilement accessible. En effet, l’unique autoroute du pays relie l’aéroport International de Negombo et Matara. Cependant, l’intérêt de la ville en elle même est assez limité. En revanche, à 6 kilomètres à l’ouest se trouve Polhena Beach. Cette plage sympathique est assez prisée des locaux est un endroit idéal pour se baigner. Mais le principal attrait de l’endroit se trouve dans l’eau. Des tortues marines de plus d’un mètre de long vivent dans les parages.

On a nagé à leurs côtés et on a passé des heures à les observer. On vous explique où et comment dans cet article. A 6 kilomètres à l’ouest de Polhena Beach, on retrouve également la ville de Mirissa. Cette station balnéaire est surtout réputée pour sa belle plage bordée de restos/bars. Cependant, on y trouve également un port de pêche. Si ce dernier n’est vraiment pas esthétique, on y trouve de nombreuses compagnies qui proposent de vous emmener au large pour tenter d’observer des baleines. On vous narre ici notre aventure.

 

Nager avec des tortues marines à Polhena Beach

 

Si Polhena Beach est un front de mer qui s’étend sur quelques kilomètres, la plage principale est assez petite. Vous trouverez facilement “Polhena Beach” sur Google maps. Une fois là bas, lorsque vous faites face à la mer, nagez quelques dizaines de mètres en allant légèrement sur la droite. Ouvrez bien les yeux et vous pourrez voir des dizaines de tortues vont et viennent au fur et à mesure de la journée. Il faut être patient, c’est vrai. Il faut nager avec son masque et son tuba à hauteur d’épaule près des locaux ou des touristes qui s’attardent. Ouvrir ses yeux est aussi utile car parfois elles sont à deux mètres de soi et que c’est une autre personne qui nous fait les remarquer.

 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-sri-lanka-mirissa-portElles sont impressionnantes, imperturbables et gracieuses. Elles peuvent parfois faire plus d’un mètre de long mais rassurez vous, elles sont herbivores. En effet, elles viennent manger des petites algues qui poussent sur les rochers des eaux peu profondes. D’ailleurs, un petit conseil : gardez des fines chaussures ou des sandales pour aller les rencontrer. Il y a assez peu de fond et les les rochers sont irréguliers. Cette tortue marine mesure en moyenne 1 mètre et pèse entre 80 et 130 kilos !

 

Attention c’est loin d’être la seule créature magnifique vivant au Sri Lanka. Cette terre isolée accueille aussi des éléphants sauvages, de nombreux reptiles et oiseaux que nous avons eu la chance rencontrer lors d’un safari à Udawalawe. Pour ceux qui est des autres merveilles aquatiques, on vous en parle dans le prochain paragraphe.

 

Partir à la recherche des baleines bleues à Mirissa

 

Créature légendaire qu’on observe dans les reportages animaliers, la baleine bleue est un animal dont l’immensité fait rêver. On ne pensait pas qu’on aurait la chance d’en voir un jour de nos propres yeux. Ça c’était sans compter sur la générosité de mère nature au Sri Lanka. En effet, au sud de l’île, la route migratoire des grandes baleines bleues se mêle à celle des cargos disproportionnés qui passent à l’horizon.

Pour espérer approcher une baleine, votre masque et votre tuba ne vous suffiront pas. Vous n’aurez pas d’autres choix que de passer par une entreprise spécialisée. Celle-ci vous emmènera vous et d’autres touristes à une heure de bateau au sud de l’île où vous aurez probablement la chance d’apercevoir le fameux cétacé.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-sri-lanka-baleine-bleue-mirissa

Parmi la myriade de compagnies plus ou moins fiables, nous avons opté pour « Rajah & the wales ». C’est une valeur sûre (trouvée en cherchant sur Lonely Planet + TripAdvisor) et notre bateau est toujours resté à une distance respectueuse des animaux rencontrés. La prestation est facturée 33 euros par personne. Le départ est très matinal, vers 6 heures du matin, lorsque le soleil commence à peine à émerger. Nous avons eu la chance d’observer des baleines bleues dès les 2 premières heures. Nous étions donc de retour au port à 9h30.

 

Un spectacle hors du commun

 

Dans ces eaux, on trouve également d’autres types de baleines et des dauphins. Pour notre part nous avons simplement vu 4 baleines bleues. Cependant, la danse d’un immense mammifère qui sort de l’eau puis y replonge est si impressionnante que cela suffit à émerveillé même le plus blasé des touristes.  Imaginez, une créature de 25 mètres de longs qui d’un coup apparaît à une dizaine de mètres de vous. Puis, aussi vite qu’elle est apparue, qui disparaît en laissant dans son sillage un nuage d’écume éjecté dans les airs. Ça vaut franchement le détour et nous le referions sans hésiter.

Pensez à emmener une veste pour le froid du petit matin et surtout des lunettes de soleil pour pouvoir scruter la mer. Sinon, c’est le flot de larmes assuré comme quand vous regardez Titanique pendant un long dimanche d’hiver.

 

Loger à Polhena Beach

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-sri-lanka-polhena-beach-petit-dejeuner

 

Le long de la plage, sur la “Beach road”, les logements sont nombreux. Il y en a pour tous les budgets. Pour notre part nous avons logé au Tropi Turtle Hostel. Pour 10 euros la nuit le rapport qualité prix est bon. Le confort n’est pas optimal, mais pour 2 nuits ça fait l’affaire. Le petit déjeuner en face de l’océan indien est merveilleux. Le petit plus de l’endroit étant la possibilité de voir des tortues dans l’eau à seulement quelques mètres de vos pieds.

 

Loger à Mirissa

 

Il y a pléthore d’hébergements disponibles dans cette station balnéaire. Nous avons loger à la Sagopearl Guesthouse. Pour 8 euros la nuit le rapport qualité est bon et les hôtes sympathiques. De plus, la maîtresse de maison est un cordon bleu. Il faut tout de même bien prendre en compte que c’est un logement chez l’habitant et que le confort et les équipements y sont très rustiques.

 

Se restaurer à Polhena Beach

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-sri-lanka-plage-polhena

 

Le long de la mer il y a pas mal de boui-boui pour manger des “rice & curry”, le plat national. Parmi les “vrais restaurants” il y a le Doctor’s House qui est une institution locale. C’est un endroit top pour se relaxer et se sustenter en variant les plaisirs et en regardant mer. Et oui ! On n’a pas toujours envie de manger du riz épicé matin, midi et soir !

 

Se restaurer à Mirissa

 

Pour le coup, nous n’avons pas eu le nez creux. On a testé plusieurs restaurants du bord de mer et on a été plutôt déçu dans l’ensemble. Heureusement que notre hôte était une artiste en la matière qui nous mitonnait des petits déjs et des goûters d’enfer.

 

Rejoindre Polhena Beach et Mirissa

 

Si vous arrivez de Tangalle

Depuis Tangalle, pour débourser le moins possible, il faut rendre le bus qui va à Matara qui coûte quelques centimes d’euros. Une fois à la gare routière, adressez vous à un tuk-tuk. La course coûte entre 1 et 2 euros pour aller à Polhena Beach, comptez un peu plus du double pour Mirissa.

 

Si vous arrivez de Negombo

Prendre le bus qui passe par l’autoroute directement pour Matara. Il coûte 4 euros par personne et ne met “que” 5 heures. Une fois à la gare routière, adressez vous à un tuktuk. La course coûte entre 1 et 2 euros, comptez un peu plus du double pour Mirissa.

En espérant que ces quelques infos sur Polhena Beach et Mirissa vous permettront de profiter d’une rencontre avec ces animaux fantastiques.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-selfie-deux-amour-sri-lanka

Pouvez vous nous consacrer 2 minutes pour nous faire un petit retour ?

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ?

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ?

Au plaisir de vous lire

Léo & Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge