blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-top-lampion-home

Top 5 des restaurants à George Town

Spread the love

Au carrefour de l’Inde, de la Chine et de l’Indonésie, se trouve la Malaisie et sa George Town. Contrairement à la fameuse Thaïlande, ce pays, assez peu connu des voyageurs francophones, est l’expression d’un melting pot unique au monde.

 blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-graffiti-gastronomieAncienne colonie successivement portugaise, hollandaise et enfin anglaise, la Malaisie est également fortement influencée par l’Occident. D’ailleurs, l’anglais est une des langues officielles et c’est celle qu’utilise les différentes communautés pour communiquer entre elles. Ces mouvements de population ont donné lieu à une richesse gastronomique incroyable. À George Town, l’offre de restaurants est luxuriante. En outre, c’est une des 2 seules villes de Malaisie (avec Malacca) à être classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour satisfaire au mieux vos papilles, nous vous avons concocté un classement de nos 5 établissements coups de cœur. À la fin de l’article, vous pourrez également retrouver des infos pratiques pour prparer votre séjour à George Town.

 

Notre top 5 des restaurants

 

N°1 Mew’s Café

17/20 : 13€ pour 2 personnes

Café très discret de la rue Jalan Muntri, il faut se rendre juste en face de l’entrée pour le voir. Les établissements de ce genre sont nombreux en Malaisie. Ils sont ouverts uniquement durant la journée. On y sert une cuisine malaisienne moderne et relativement proche de l’occident, quoique tout de même bien épicée. Ce sont des lieux où se régalent les jeunes Malaisiens ayant un niveau de vie élevé. Il est rare d’y trouver de l’alcool et l’ambiance des lieux est plus propice aux smoothies multicolores.

Parmi ceux que nous avons essayés, le Mew’s café est clairement celui qui nous a le plus impressionné. Les plats paraissent assez classiques (confit de canard ou encore viande de bœuf) mais ont été revisités à la sauce Malaisienne. C’est à dire que le chef a ajouté tout juste ce qu’il faut d’épices, de champignons et d’herbes pour tapisser notre palais de petits crépitements de plaisir !

Bon c’est vrai, j’en fais beaucoup… On n’est pas non plus dans un restaurant étoilé. Mais en toute sincérité, ces plats sont parmi les meilleurs que nous ayons goûté au cours de notre voyage en Asie.

 

N°2 Bistro Tang

16/20 : 13€ pour 2 personnes avec une bière

Comme un grain de riz dans la semoule, on trouve ce restaurant Chinois en plein centre de little India. Enfin Chinois pas tout à fait. En effet, les descendants des premiers immigrés de l’Empire du milieu à l’époque où la Malaisie était une colonie britannique sont appelés les Peranakans. On les surnomme aussi les Baba-Nyonya ou les Chinois des Détroits. On retrouve leur influence culturelle, architecturale et culinaire partout à George Town et à Malacca.

Le Bistro Tang est un restaurant qui propose des plats aux influences Peranakan et occidentales. Le résultat est un délice. Des soupes chinoises revisités aux délicieux plats aux effluves plus occidentales, nous n’avons pas été déçus. Ce qui a achevé de nous faire craquer ; les brownies au chocolat. Bien qu’assez peu becs sucrés, nous avons été enchantés au plus haut point par ces desserts.

Outre la bonne cuisine, la déco du restaurant est top. Des petites BD comiques narrant la vie des habitants de George Town sont à disposition des clients. Elles permettent de découvrir la vie à Penang via le prisme d’un artiste local.

 

N°3 Sri Ananda Bahwan

16/20 : 8€ pour 2 personnes avec un lassi

Découverte très hasardeuse, le Sri Ananda Bahwan est un restaurant indien typique de la Malaisie. Il a l’immense avantage d’être ouvert durant l’après-midi. Si c’est la première fois que vous mettez les pieds dans un resto indien en dehors de la France, ne vous laissez pas impressionner par l’aspect “self service” des lieux. Ainsi, asseyez vous tranquillement et quelqu’un viendra prendre votre commande. La carte est longue comme une piste d’atterrissage et il faut être un vrai pro pour comprendre ce que l’on s’apprête à choisir. Là encore, pas de panique. Si vous n’y comprenez vraiment rien, rabattez vous sur un “chicken tikka massala”. C’est une valeur sûre.

Lorsque vos plats arriveront, il est possible que vous soyez un peu surpris. Ça fait parti du jeu 🙂 En revanche, je vous assure que le goût est bel et bien au rendez-vous. Parmi tous les plats indiens que nous ayons mangé en Malaisie, c’est ici que les saveurs étaient les plus enivrantes. À ce propos, en Malaisie il n’y a pas d’alcool dans les établissements Indiens. Cependant, les lassis fruités (boissons à base de yaourt) font des merveilles pour rafraîchir même les plus assoiffés.

Des restaurants comme celui-ci sont une des grandes richesses de la Malaisie. Ils nous amèneraient presque à douter de la toute puissance de la gastronomie française. Enfin, j’ai bien dit “presque” 🙂

 

N°4 Kapitan

15/20 9€ pour 2 personnes avec lassi

Au beau milieu de la rue principale de George Town, le Kapitan est une institution locale. Il porte le même nom que la mosquée qui se trouve à 2 pas et qu’il est d’ailleurs intéressant d’aller visiter. C’est un restaurant Indien, le seul de la ville ouvert 24/24. C’est un classique du genre et là encore, la carte est titanesque. Manger à l’étage est un petit plus qui vous permettra d’observer les rues tout en dégustant votre poulet briyani.

Ici beaucoup de clients mangent avec les mains, le serveur n’amène donc pas automatiquement les couverts. Faîtes le tour des tables et vous finirez par trouver la boîte à fourchettes !

 

N°5 Holy Guacamole

14/20 13€ pour 2 personnes avec bière

Dans la rue Love lane où l’on retrouve la plupart des bars. Ce lieu est la version mexico-malaisienne d’un pub. Des groupes de musiciens s’y succèdent pour interpréter les chansons US du moment. En plus de la bonne ambiance et de la gentillesse du personnel, les plats font honneur à la cuisine mexicaine. C’est aussi un bon endroit pour prendre un verre.

 

Infos pratiques à George Town

 

Se déplacer à George Town

Le centre ville est relativement petit et vous pourrez en visiter une grande partie à pied. Sinon, les bus publics “Rapid Penang” peuvent vous emmener plus ou moins partout sur l’île. Depuis le croisement de Love lane et Lebuh Chulia vous pourrez monter dans pas mal de bus. Attention toutefois, il n’y a pas d’arrêts de bus ni de panneaux. Il faut juste se mettre au même endroit que les malaisiens qui attendent debouts en regardant au loin. De plus, Rapid Penang porte très mal son nom… Les estimations de Google Maps ou autres sont loins de la réalité.

Sinon depuis la station Komtar vous pouvez prendre n’importe quel bus. Même à destination de Kuala Lumpur si vous allez dans une des agences de transport qui longent le centre commercial. Enfin, nous n’avons pas eu recours aux taxis à George Town mais ils sont relativement abordables dans tout le pays.

 

Quoi visiter ?

À George Town, il y a pléthore de visites incontournables. Nous ne citerons ici que les 3 qui nous ont le plus marquées.

 

1) Blue mansion : le domaine du Rockefeller de l’Orient

 blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-blue-mansionConstruite dans les années 1880, cette splendide demeure bleu indigo est un joyau de la Malaisie. De plus, si vous aimez les belles choses et l’histoire, vous êtes au bon endroit. La maison est aussi appelée Cheong Fatt Tze. Elle a appartenu à l’un des chefs de clans des Chinois des Détroits de George Town. Cet homme est juste devenu le chinois le plus riche du monde au début du XXème siècle et son “petit chez lui” est à la hauteur de sa fortune. Par exemple, 38 chambres, 5 cours, 7 escaliers… On ne visite pas tout bien sûr.

Le bâtiment a traversé le temps tant bien que mal et doit sa préservation en grande partie à l’UNESCO. La visite dure une heure, coûte 4 euros et est en anglais. Les visites guidées commencent chaque demie-heure. Il est possible que vous ayez à attendre un peu en arrivant.

 

2) Pinang Peranakan Mansion : la maison du Pablo Escobar de l’Orient

Ancienne demeure du baron de la drogue local au début du XXème siècle. Le propriétaire était un chef de clan ayant fait fortune via le commerce de l’opium. D’ailleurs la consommation familiale est assez flagrante quand on observe les portraits. Tout le monde à la peau grise et les traits émaciés. Les chefs de clans des Chinois des Détroits étaient désignés par la compagnie des Indes anglaises. Dès lors qu’ils ne dérangeaient pas celle-ci, ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-selfie-mansion

Ici aussi le luxe et les beaux objets sont partout. Sa fortune est inestimable… Et l’on comprend l’opacité du sujet lors du passage à la boutique d’objets appartenant aux descendants. Cette « mansion » aiguisera votre goût pour l’art et ça vous donnera des idées pour réaliser une superbe déco d’intérieur si vous avez quelques milliers à claquer 🙂

Les visites sont possibles en français. Là aussi elles commencent toutes les demie-heures, vous attendrez donc peut être un peu.

 

3) Chew Jetty

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-jettyLe port de George Town a longtemps été très prospère. Par conséquent, il y a eu une importante immigration d’ouvriers. Parmi eux, beaucoup de chinois se sont installés autour des quais. Pour ce faire, ils ont construit des maisons flottantes sur pilotis. Chew Jetty est un des rares quartiers portuaires ayant subsisté au développement de la ville moderne.

L’endroit n’est pas particulièrement esthétique mais c’est hallucinant de voir comment les habitants vivent encore aujourd’hui au dessus de l’eau. Faîtes le détour pour voir vous même, ça vaut vraiment le coup d’œil.

 

Autour de George Town

 

Si vous restez un peu de temps à George Town, il y a d’autres activités à faire sur l’île de Penang.

 

Le farniente

Si vous avez envie de plage : Batu Ferringghi est une petite station balnéaire correcte. Cependant il faut reconnaître que c’est incomparable avec ce que vous pourrez trouver sur les autres îles de Malaisie ou de Thaïlande.

 

La jungle Malaisienne

Si vous avez envie de jungle : The habitat à Penang Hill. Un de nos coup de cœur dans ce pays. C’est un observatoire de la faune et de la flore des forêts humides. Vous pouvez donc y faire une balade où un guide vous accompagnera sur un tronçon.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-jungle

Le nôtre était très intéressant et grâce à lui nous avons pu en apprendre beaucoup sur les animaux que nous avons observé. Nous avons vu une tarentule, des lézards en tout genre, des oiseaux tropicaux, des toupayes (écureuils géants à nez pointus) et enfin une famille de dusky leaf langur (singes rares) et leur superbe bébé au pelage doré.
Le Curtis Crest, un point de vue panoramique 360°, donnera le vertige aux plus frileux car il est à plus de 800 mètres du niveau de la mer. On a aimé. On a moins aimé le passage obligatoire par la boutique à l’aller et au retour de la balade.

Donc, pour vous y rendre : 60 cts d’euros avec le bus 204 depuis Lebuh Chulia ou le centre commercial Komtar à environs 6 kms. Sinon environ 5 euros en taxis. Attention, le guichet est près du poste de police et non comme indiqué sur le plan de la brochure.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-leo-et-julie-petit-budget-george-town-selfie

Pouvez vous nous consacrer 2 minutes pour nous faire un petit retour ? 

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ?

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ?

Au plaisir de vous lire 🙂

Léo & Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge