blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-julie-et-leo-temples-d-angkor-colones

Préparer un voyage au Cambodge : guide complet

Spread the love

Le Cambodge restera à jamais gravé dans notre mémoire. Premièrement parce qu’on y a passé de merveilleux moments, deuxièmement car c’est le point de départ de notre premier grand voyage.

 

En route pour le Cambodge

 

Pour des occidentaux étrangers à l’Asie nous n’avons pas commencé par le plus “facile” en attaquant ce voyage avec le Cambodge. En effet, lorsqu’on arrive à Siem Reap c’est un choc. Entre l’aéroport qui fait un effet “bienvenue en dictature” et les rues défoncées de la ville, les yeux en prennent un coup.

Passé ce moment de stupéfaction, on prend rapidement plaisir à s’immerger dans ce pays. Le Cambodge a tout d’une destination de rêve : sa gastronomie, sa culture, son histoire, ses lieux paradisiaques et enfin la gentillesse de ses habitants. De plus, les prix sont relativement bas et permettent de profiter sans avoir à se restreindre.

Notre itinéraire en 2 semaines :

  • Siem Reap : 4 jours
  • Koh Rong : 4 jours
  • Kampot : 1 jour
  • Phnom Penh : 4 jours

 

Nos coups de cœur et nos conseils

 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-julie-et-leo-temples-d-angkor-bouddha-buddha-temple

Siem Reap la culturelle

Nous sommes restés 4 jours à Siem Reap. Cette ville est surtout vue comme une base pour se rendre aux temples d’Angkor pour plus d’infos). C’est aussi endroit où vous retrouverez une gastronomie de qualité. Il y a aussi une rue de la soif à Siem Reap et quelques lieux pour chiller.

Nous avons logé dans un premier temps à la Smiley Guesthouse (déconseillé) puis à Ivy Guesthouse (bien). Pour réserver, nous y sommes allés directement et avons simplement demandé si une chambre était disponible à la réception. Le tarif était de 8$ par nuit pour 2. Bien sûr à ce prix là les chambres sont un poil spartiates.

Mis à part pour aller aux temples d’Angkor, vous pouvez facilement vous déplacer à pied à Siem Reap. Il est également possible de louer des vélos ou des scooters. Comme partout au Cambodge des nuées de tuk tuk vous héleront dans la rue. L’attitude à adopter : un sourire, un non de la tête et on poursuit son chemin. Les temples d’Angkor sont magnifiques bien que trop touristiques. Siem Reap dispose également de quartiers où il fait bon flâner. Ce fût pour nous une belle entrée en matière. À moins que vous ne soyez un aficionados des temples, 4 ou 5 jours suffisent.

 

Koh Rong la magnifique

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-julie-et-leo-koh-rong-magnifique-plage-beach

Véritable petit bout de paradis sur terre, ne ratez pas cette perle du Cambodge. À part pour ce qui est de la restauration, cet endroit a tout pour plaire. Si vous êtes venu au Cambodge pour le farniente et que le temps joue en votre faveur, n’hésitez pas à rester une semaine complète. Si vous avez fait le tour de l’île en 3 jours, rendez-vous sur Koh Rong Samloem pour encore plus de vie “à la Robinson Crusoé”. Vous trouverez un article détaillé sur cette destination ici.

 

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-julie-et-leo-kampot-fleuve-restaurant-bateau

Kampot la tranquille

Petite ville de province, Kampot est un bon endroit pour faire une escale entre Sihanoukville et Phnom Penh. La balade le long de la rivière est sympathique et c’est un bon endroit pour s’essayer au scooter. En effet, contrairement aux autres villes du Cambodge, il y a relativement peu de circulation et les boulevards sont larges. Ceux qui appréhendent un peu la conduite en Asie du Sud Est pourront donc y faire leurs armes en toute sérénité.

Nous avons logé à la Captain Chim’s Guesthouse. Une auberge avec peu d’ambiance mais où les chambres sont de bonne qualité et le gérant est honnête. Les restaurants que nous avons testé étaient tops : le Rusty Keyhole et ses pièces de viande généreuses, l’Epics arts qui emploie des mal-entendants, malvoyants ou handicapés-physiques et qui propose des sandwichs exceptionnels.

blog voyage couple parfums de liberte julie et leo phnom penh la flamboyante nuit street

 

Phnom Penh la flamboyante

De jour comme de nuit, la capitale du Cambodge est une ville pleine de vie. Les monuments, les parcs, les marchés, les bars et les restaurants bouillent en permanence, ce qui nous a à la fois émerveillé et fatigué. N’oubliez pas pour autant de faire attention à vos effets personnels ! Pour en savoir plus sur Phnom Penh, cliquez ici.

 

Se déplacer au Cambodge

 

Scooter, vélo et bus

Au sein des villes, il est très facile de louer des scooters ou des vélos. Vous pouvez trouver des vélos entre 1 et 3$ à la journée et des scooters entre 6 et 10$ à la journée. Cependant, les villes sont assez petites et donc on peut aussi se déplacer à pied. Le plus dur n’étant pas la marche mais la « danse-slalom » entre les scooters. À noter qu’il y a une petite exception pour les temples d’Angkor que les étrangers n’ont le droit de visiter qu’en vélo (interdit en scooter ou en moto).

Pour aller d’une ville à une autre, il faut prendre le bus. C’est une mécanique bien rodée au Cambodge et on y trouve une dizaine de compagnies. La quantité de trajets proposée à petits prix peut paraître étrange pour nous français qui sommes habitués à avoir le choix entre la SNCF, Ouibus (encore la Sncf), le covoiturage et le bon vieux Flixbus. Les liaisons sont assez fréquentes et il n’est donc pas nécessaire de réserver plus d’un jour avant un trajet. Si vous achetez un billet sur internet sur 12go.asia par exemple, vous payerez plus cher et perdrez en flexibilité dans votre voyage.

 

L’art de prendre son temps

Une bonne solution est de demander à la réception de votre hébergement de réserver pour vous. Le montant de la commission allant de 0 à 1$. Vous serez ainsi « picked-up » dans le hall ou devant votre hostel. L’avantage étant de pouvoir siroter un verre sur la terrasse de votre auberge, avec vos bagages prêts à être jetés dans la soute.

Cependant, l’heure indiquée à laquelle vous tenir prêts est toujours fausse ! Ils prennent de la marge… parfois beaucoup de marge ! Il nous est arrivé de patienter une heure pour voir apparaître notre van qui lui même nous transportait au « big bus ». Dans ces cas là, l’imagination peut s’emballer. Lorsque l’on se déplace jusqu’à l’office, le travail de confiance à des inconnus est plus facile. D’autres voyageurs sont dans le même cas eux non plus ne savent pas dans combien de temps ils partiront et le vivent bien. Prendre exemple sur eux est un excellent moyen de gérer son stress.

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-julie-et-leo-bus-de-nuit-cambodgeLe Cambodge étant un pays plutôt pauvre, les routes sont ce qu’elles sont (pourries). Les bus sont donc lents (comptez facilement 2h pour 100 kilomètres) et font généralement des pauses toute les 2h. C’est l’occasion d’aller aux toilettes, de manger un pho ou un ban mi. Ces pauses peuvent aussi être l’occasion de rencontrer d’autres voyageurs. Pour les trajets de longue durée, les bus de nuits sont une très bonne option. Ils sont équipés de la WiFi, de couchettes presque confortables et de petits coussins.

 

Les compagnies de bus au Cambodge

Trajet Siem Reap – Sihanoukville – Koh Rong

  • Bus de nuit de 20h à 7h30 + bateau de 8h à 8h45 pour se rendre à Koh Rong. Compagnie Virak Buntham, 30$ le bus pour 2 + 36$ le bateau aller retour Sihanoukville-Koh Rong.
  • Le bus de nuit est une expérience à faire si vous en avez l’occasion. Assez spartiate mais très dépaysant.

Trajet Koh Rong – Sihanoukville – Kampot

  • Bateau Koh Rong-Sihanoukville de 10h à 10h45 + bus Sihanoukville – Kampot de 12h à 15h.
  • Compagnie Anny tours (déconseillé), 12$ pour 2. Bus très ancien, sans climatisation et qui est même tombé en panne pendant le trajet. Retard de 1h30.

Trajet Kampot-Phnom Penh

  • Bus de 13h à 16h pour se rendre à Phnom Penh. Capitol bus, 10$ pour 2.
  • Bonne expérience.

Trajet Phnom Penh – Ho Chi Minh Ville (Vietnam)

  • Bus de 9h à 15h pour se rendre à Ho Chi Minh Ville au Vietnam. Compagnie Mekong express, 20$ pour 2.
  • C’est cher mais le service est bon.

 

Le budget à prévoir pour un voyage au Cambodge

 

Au Cambodge le dollar US est roi. La monnaie du pays, le riel, n’est utilisé que pour rendre la monnaie. A titre informatif, 1$ = 4000 Riels, ne vous inquiétez pas on finit par s’y habituer 🙂 Les DAB Cambodgiens distribuent des dollars et sont une manière bien plus rentable d’obtenir des dollars plutôt que de changer des euros dans un bureau de change en France.

Les tarifs/ prix observés au mois de novembre 2017 (début de la haute saison)

  • Chambre dans une guesthouse : 8$ pour une chambre basique (en dessous il de ce prix il faut se méfier), autour de 15$ pour une chambre avec eau chaude et air conditionnée. Comptez la moitié pour un lit dans un dortoir.
  • Repas dans un restaurant local : à partir de 3 dollars/personne jusque 6 dollars/personne dans les restaurants un peu plus chics.
  • Bière pression de 50 cents à 1$, bière en bouteille entre 1$ et 1,5$.
  • Bouteille d’eau de 1,5L : 1$ au restaurant ou dans une guesthouse et 50 cents dans une épicerie ou supermarché.
  • Course en tuk tuk : autour de 3 dollars/personne, modulable en fonction de vos talents de négociateurs.
  • Les temples d’Angkor : 37$/personne pour 1 jour ou 62$/personne pour 3 jours.

Pour notre part, nos 2 semaines au Cambodge nous auront coûté 400$ chacun hors billets d’avion, soit 340 euros. Pour ce prix, nous nous sommes fait un bon nombre de petits plaisirs. Nous avons également visité les temples d’Angkor et fait un magnifique séjour sur l’île de Koh Rong où les prix sont légèrement plus élevés.

 

Ce que nous avons pensé du Cambodge

 

Les –

Le Cambodge est un pays ayant une histoire très sombre. Le génocide des khmers rouges envers leurs propres concitoyens à la fin des 70’s a encore des conséquences sur le pays d’aujourd’hui. En effet, tous les intellectuels présumés de l’époque ont été assassinés. Par exemple, le simple fait de porter des lunettes ou de parler une langue étrangère était un motif valable pour votre mise à mort. On peut ressentir les traces de ce passé dans beaucoup de lieux du Cambodge.

Si nous avons rencontrés beaucoup de personnes chaleureuses et avenantes, le touriste reste un touriste et donc un potentiel acheteur de tout et n’importe quoi. Les conducteurs de tuk tuk et les vendeurs de rues vous interpelleront trop souvent mais ils ne forcent jamais. Il est facile de s’en débarrasser et ils le prennent très souvent avec le sourire.

On peut déplorer une mise en avant décevante du patrimoine et un certain manque d’intérêt accordé à la culture.  Pour illustrer ce propos, vous ne trouverez aucun affichage informatif aux temples d’Angkor, ni aucune informations sur la civilisation khmère à cette époque. Il n’y a pas ou presque pas d’artistes de rue, de cinémas ou encore de théâtre au Cambodge. Cependant, plus on en apprend sur les cicatrices de ce peuple et son faible niveau de vie actuel, plus cela force l’indulgence. Et si la population est pauvre, le Cambodge est un pays qui a énormément à offrir et qui s’est déjà beaucoup ouvert sur le monde. Aussi, on devine que la situation générale va continuer à évoluer rapidement au cours des prochaines décennies.

 

Les +

blog-voyage-couple-parfums-de-liberte-julie-et-leo-koh-rong-selfieOn a pu constater qu’à certains endroits comme l’île de Koh Rong, beaucoup d’efforts sont faits pour éviter des problèmes liés au tourisme de masse. Par exemple, l’interruption de la construction d’un aéroport sur l’île. De plus, la majorité d’entreprises familiales, et la quasi absence des grands groupes, dans le secteur du tourisme laisse espérer un partage du gâteau relativement équitable pour la population.

Malgré les points abordés précédemment, le Cambodge est une superbe destination de voyage. A la fois dépaysant et merveilleux, ce pays ne laisse pas insensible. Les paysages de l’intérieur du Cambodge entremêlant lacs, rivières, jungles et villages flottants sont à couper le souffle. Il en va de même pour les îles idylliques cambodgiennes, leurs eaux turquoises et leurs plages de sable blanc. Les temples d’Angkor font partie de ces quelques merveilles du monde dont on entend trop peu parler en occident. La capitale Phnom Penh quand à elle est une cité aussi incroyable qu’essoufflante.

Si un jour l’occasion s’offre à vous de vous rendre au Cambodge, saisissez là ! Et si elle ne se présente pas, cassez votre cochon en porcelaine et allez voir ces lieux merveilleux, vous ne serez pas déçus du voyage ! Bien sûr, ce guide n’est pas exhaustif et il n’engage que nous. Si vous pensez à d’autres choses dont nous n’avons pas parlé, n’hésitez pas à nous en faire part et partagez avec nous vos expériences 🙂

Nous serions enchantés que vous preniez 2 minutes pour nous faire un petit retour :

  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous améliorer ?
  • Si nous devions réécrire cet article, que devrions-nous absolument conserver ?

Au plaisir de vous lire 🙂

Léo & Julie

Annuaire.pro Voyage

Comments (1)

  1. Chers amis,
    Merci pour ce joli résumé de votre voyage au Cambodge…Moi je retourne très prochainement en Thailande pour la deuxième fois (j’aime beaucoup) . Votre commentaire m’aide à m’encourager à faire un saut au Cambodge!
    Merci.
    Amitiés, Christopher.
    (RP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge